Ouverture

Gradient

Pour l'

Ouverture

Imprévue

Soudaine et

Sidérante,

On a colorié

Nos cœurs

D'arc en ciel

Avec le 

Vrai

Renouveau

Immédiat au parfum de

Lilas...

 

Jadis au jardin des

Oranges, il

Y avait des fleurs d'

Étoiles

Unies au

X

Astres dans le

Nid des 

Naissances

Improvisées,

Vivantes

Écritures

Ramenées des 

Sites d'

Amitié

Inscrits sur le

Retour des

Évangiles.

 

J'aime

Écouter

Avant les

Noces, le

Franc

Regard

Amical

Nageant dans la

Compassion

Originale,

Immense

Soleil silence

 

Cieux

Lumière

Amour

Image

Rassemblée des

Écrits secrets...

La voix bleue

Ce texte est extrait de "Courts inter-rieurs", chapitre "Poèmes". 

Tout au fond de mon être,  gravée dans mon cœur,

Il est une Lumière, qui s'écrit en couleur.

Quand je ferme les yeux, je relis la voix bleue,

Qui relie et s'imprime sur le papier des cieux,

En riant, en chantant les hymnes mélodieux

De la Conscience ultime dans le Regard de Dieu.

 

Tout au fond de mon être, gravée dans mon cœur, 

Il est une parole, qui se dit en douceur.

Quand je ferme les yeux, j'entends cette voix bleue,

Qui s’accorde et s'exprime sur la portée des Cieux,

Coloriant en musique l'Arc en ciel lumineux

De notes magnifiques dans la Langue de Dieu.

 

Tout au fond de mon être, gravée dans mon cœur,

Il est une amitié, qui porte le bonheur.

Quand je ferme les yeux, je revis la voix bleue

Qui se compte et qui rime, aux poèmes des Cieux,

S’envolant dans l’Azur de l’écho silencieux

Qui unit l’Univers au sourire de Dieu.

 

Tout au fond de mon être, gravée dans mon cœur,

Il est une flamme qui brille en profondeur.
Quand je ferme les yeux, je ressens la voix bleue,

Qui tourne et qui scintille, sur le tableau des Cieux

En dansant en cadence, au rythme merveilleux

Du feu de l’expérience sous le pinceau de Dieu.

 

Tout au fond de mon être, gravée dans mon cœur,

Il est la liberté comme un oiseau en fleurs.

Quand je ferme les yeux, je vois cette voix bleue

Qui sème et imagine la Nature des Cieux,.

Donnant de la récolte au grain des mots en jeu

Qui parfument l’air des chants, sons de l’Amour de Dieu.

Tout au fond de mon être, gravée dans mon cœur,

Il est la Joie subtile transcendant la douleur. 

Quand je ferme les yeux, je suis cette voie bleue,

Qui m’amène où s’aiguille, sur l’horloge des Cieux,

L’instant béni des Anges aux noms mystérieux 

Qui  s’inscrit à la plume sur le tempo de Dieu.

 

Tout au fond de mon être, gravée dans mon cœur,

Il est une romance aux lignes supérieures.

Quand je ferme les yeux, je rêve la voix bleue

Qui voyage en volant sur le tapis des Cieux,

Oubliant les chagrins et les actes odieux

Qui irritent et méritent la Colère de Dieu.

Tout au fond de mon être, gravée dans mon cœur,

Il est une chanson dédiée au Meilleur,

Quand je ferme les yeux, j’écoute la voix bleue

Qui pardonne et qui est la guérison des Cieux

En entrant dans la ronde des jeux miraculeux

Qui signent la présence et la Beauté de Dieu.

 

Tout au fond de mon être, gravée dans mon cœur,

Il est une Maman pour l’enfant intérieur.

Quand je ferme les yeux, je trouve la voix bleue,

Qui parle  et qui console  dans le berceau des Cieux,

Etreignant de Ses bras toutes celles et ceux

Qui attendent un signe de la Bonté de Dieu.

 

Tout au fond de mon être, gravée dans mon cœur,

Il est une prière adressée au Seigneur.

Alors, j’ouvre les yeux, je suis cette voix bleue,

Qui joue et qui s'anime au théâtre des Cieux,

Récitant dans la joie, les mots délicieux

Que nous donne la Foi, goûtant la Paix de Dieu.

Pour un coucher de soleil

Pour un coucher de soleil avec toi,

Je donnerai n'importe quoi,

Tout ce que j'ai et ce que je n'ai pas 

Pour un couplet de sommeil dans tes bras.

J'oublierai tout, tout simplement,

En savourant ce délicieux moment,

J'enfoncerai mes pieds 

Dans le sable mouillé 

Et je t'écouterai :

Au loin sur la barrière, 

Les coraux de lumière

Se feront l'écho de ta voix 

Et ce que tu diras

Dans mon coeur s'inscrira

Pour les pages diaprées des pays d'après toi…

Tu m'offriras ta mélodie

De silences et de non-dits

Et je puiserai dans ta fuite

Les mots pour inventer la suite

De l'histoire…

Dans le clin d'oeil du soir

Le ciel doucement glissera

Entre les cuisses de nos doigts 

Quand le biscuit d'or plongera 

Dans le théâtre soudain

Le rouge étirera ses ailes sur nos mains,

Et nous verrons dans une bulle,

Juste le temps que le temps brûle,

Les couleurs majuscules

Repeignant l'eau du crépuscule.

Je m'en vais

Le 12 Mars 2017 à 2heures du matin, j’ai reçu cette chanson  de mon père, avec les paroles et l’air. Je l’ai chantée autour de moi et mon ami Devanath en a écrit la mélodie. Le jour des Ancêtres 2018, le 31 Juillet, je l’ai chantée devant Amma et au « seva légumes » tous les jours… Bernard a été touché par cette chanson et a été choisi par mon père pour être son arrière-grand-père dans sa nouvelle famille…

Je m'en vais, je m'en vais, je suis déjà parti

Au revoir les enfants, au revoir les amis,

Je veux vous raconter cet étonnant passage

De la vie à la mort car c'est un beau voyage.

 

Je veux que vous sachiez que je n'ai pas souffert

Que le ciel devant moi, doucement s'est ouvert

Hideko m'attendait, elle m'a tendu les bras

Réalisant cela, j'ai vu sourire Amma

 

Alors, heureux, j'ai regardé autour de moi

 

Je n'ai vu que l'Amour, tout ici est Amour,

L'Amour entoure l'Amour, pour l'Amour de l'Amour

 

Je ne suis pas un corps, pourtant je pense encore,

Je ne suis pas un corps, pourtant je ris encore,

Mon corps s'est arrêté mais mon coeur bat toujours

Ce qui s'est arrêté c'est l'incessant discours.

 

Comme une goutte d'eau, un pétale de rose,

Je flotte à l'horizon , jouant de chaque chose,

perle d'un grand collier, j'ai soudain pris conscience

Que le fil de l'Amour sur lequel tous on danse

est dans mon être entier depuis que je suis né

Et que lors du départ, il ne s'est pas cassé.

 

Comme deux tourbillons dorés dans l'arc en ciel

Nous nous promenons recherchant l'essentiel

 

Je ne vois que l'Amour, tout ici est Amour,

L'Amour entoure l'Amour, pour l'Amour de l'Amour


Nous reviendrons bientôt, sur un autre bateau

Avec d'autres parents, avec d'autres atours,

Vous nous reconnaîtrez à la paix alentour

Et nous ferons ensemble un  nouveau firmament

En priant cette fois dès nos premiers moments,

J’ai ressenti en moi la lumière et j'y crois

Je sais  que plus jamais je n'oublierai la voie

J’ai compris le vrai sens de la vie en mourant

 

L'Amour attire l'amour comme un aimant

 

Je ne suis que l'Amour, tout ici est Amour

L’Amour entoure l'Amour pour l'Amour de l'Amour

 

Et si je ne suis pas l'auteur compositeur

J’accepte de jouer la symphonie du Coeur

A bientôt les enfants, à bientôt les amis

Ne pleurez pas sur Jean car il est bien ici...

 

Je ne suis que l'Amour, tout ici est Amour

L’Amour entoure l'Amour pour l'Amour de l'Amour